Rechercher

Octobre, la vinification en rouge

L’automne s’est installé et la nature nous offre un véritable festival de couleurs. Toutes les variations de jaunes, oranges et rouges peuvent être observées. Un régal pour les photographes ! Autant lors d’une belle journée d’été indien que lors d’un jour de brouillard pour une ambiance plus mystérieuse. La vigne aussi se pare de mille couleurs avant de perdre ses feuilles qui découvrent les ceps tortueux.


Quels sont les travaux du vigneron au mois d’octobre ?

Une fois les grappes de raisin récoltées, il est temps de les transformer en vin. En fonction de leur cépage, couleur, le procédé diffère.


Pour une vinification en blanc et rosé, les grains de raisin sont directement pressés pour être transformés en moût, qui après fermentation deviendra du vin.


Pour une vinification en rouge, les peaux vont macérer dans le moût incolore pour donner au vin sa couleur pourpre. En effet, dans la peau (et parfois également dans les pépins) se trouvent les constituants responsables de la couleur, des arômes, des tanins et de la structure des vins rouges.





Les grains sont disposés dans des cuves et vont s’écraser sous leur propre poids, ce qui va alors faire descendre le jus. Quant aux peaux et aux pépins, ils vont remonter à la surface pour former une couche que l’on appelle « le Chapeau de marc ».


Par la suite, le sucre du raisin se transforme en alcool et la température va augmenter.


Il existe différentes techniques d’extraction pour favoriser ces échanges ; en immergeant le chapeau de marc (pipeage) ou en l’arrosant.


La durée de la macération dépend du type de vin que l’on désire obtenir (léger ou structuré) ainsi que du potentiel initial du raisin. Pour une cuvée légère elle sera de quelques jours tandis qu’elle peut aller jusqu’à plusieurs semaines pour un vin de garde. Il est impératif de surveiller quotidiennement la macération pour pouvoir extraire le meilleur du raisin et réaliser ainsi le vin rouge rêvé.


Le moment venu, le vigneron arrête la macération et procède au décuvage et au pressurage.


Abonnez-vous à notre newsletter et ne manquez aucun article de notre blog

Accord met-vin du mois d'octobre :

tarte vaudoise et Pinot noir Les Abbesses 2018




Tarte vaudoise

Ingrédients :


● 1 pâte brisée

● 500 gr. de pommes de terre

● 150 gr. de Gruyère

● 1 poireau

● 2,5 dl de crème

● Sel et poivre


Préchauffer le four à 200° C. Foncer une plaque à gâteau de 30 cm avec la pâte brisée.


Râper les pommes de terre et le gruyère dans un saladier. Y ajouter le poireau émincé.


Mélanger le tout avec 2 à 3 dl de crème. Saler et poivrer puis répartir sur la pâte.

Enfourner pendant une heure au milieu du four. Servir avec une salade.


Pinot noir Les Abbesses 2018

Robe rouge avec de légers reflets rubis.

Nez de fruits rouges bien mûrs.

Bouche équilibrée et ronde, belle finale sur des tanins fondus et soyeux.


Accord met-vin


Un bon repas traditionnel avec un accord entre les aliments typique et l’historique cépage « Pinot Noir », où l’on retrouve la fraîcheur des arômes des poireaux et la rondeur avec le fromage.

Un menu simple et savoureux, en toute amitié.


Commander le Pinot noir Les Abbesses 2018



65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout